Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sud Éducation Franche-Comté

Sud Éducation Franche-Comté

Maison des syndicats - 4 B rue Léonard de Vinci - 25000 Besançon . Tél 03 81 83 07 13 -- franchecomte@sudeducation.org


N'acceptons pas l'inacceptable ! La famille Matevosian doit pouvoir rester en France et y vivre décemment !

Publié par sudeduc sur 6 Février 2015, 11:38am

Hovhannes, Tatevik MATEVOSIAN et leurs deux enfants Mane et Natali risquent l'expulsion en Arménie, où ils seraient en grand danger
N'acceptons pas l'inacceptable.

Ils sont en France depuis plus de 4 ans.

Ils font preuve d'intégration.

Leur vie est en France.
1- Signons la pétition en ligne sur le site RESF:

http:// resf.info/P2866 ( faites un copié collé si le lien n'est pas activé)
2- Ecrivons ( mail et fax) au préfet et à ses collaborateurs ( modèle de lettre ci joint, que vous pouvez modifier en restant "corrects")
Pour cette famille, tout dépend maintenant de notre mobilisation!!!!

 




Monsieur le Préfet,
Hovhannès et Tatevik MATEVOSIAN, de nationalité arménienne et âgés de 28 ans, sont arrivés en FRANCE à Besançon il y plus de quatre ans. En Arménie, Hovhannes, judoka de haut niveau (champion d’Arménie en 2009) participait à des compétitions internationales et était entraîneur dans une école sportive.
Hovhannès, a tenté de dénoncer devant la presse des faits de corruption dont il a été témoin au sein des instances dirigeantes de la Fédération Arménienne de Judo, corruption couverte en haut lieu notamment par un oligarque, député et Président du Comité National Olympique d’Arménie.
Hovhannes a alors subi, ainsi que son épouse enceinte, pressions, menaces, coups et blessures : en particulier Hovhannes a été violemment agressé par des gardes du corps de cet oligarque corrompu, dans un guet-apens, et laissé pour mort. Ils n’ont eu aucune autre solution que de fuir, et sont venus en France pour demander l’asile.
Cette demande a été rejetée malgré la présentation de nombreuses pièces qui prouvent la véracité de leur récit de vie et la réalité des craintes encourues en cas de retour en Arménie.
Depuis leur arrivée en France Hovhannes et Tatevik, parents de deux filles (MANE 4 ans NATALI 1 an et demi) nées en France, ont fait preuve d’une très grande volonté d’intégration, ceci malgré des conditions de vie très difficiles (depuis un an en hébergement d’urgence) : bonne maîtrise du français, implication comme bénévole au « Secours Populaire Français », présentation d’une promesse d’embauche pour une demande de régularisation, fréquentation de l’école maternelle par MANE, tête de classe, qui parle français tant à l’école qu’avec ses parents.
Cette famille est sous le coup d’une OQTF (arrêté d’expulsion) et assignée à résidence. Elle risque l’expulsion.
Monsieur le Préfet, en tant qu’enseignant-e-, parent d’èlève, ou simple citoyen-ne-, nous serions très choqués et scandalisés si cette famille, qui en quatre ans a donné toutes les preuves de sa volonté d’intégration, était expulsée, et mise en grand danger par un retour forçé en Arménie.
Nous vous demandons sa régularisation en lui délivrant un titre de séjour. Vous avez tout pouvoir pour le faire.
Nous vous envoyons nos salutations républicaines.
Nom : Prénom:  ville:
Préfet du Doubs : stephane.fratacci@doubs.gouv.fr
Fax : 03 81 83 21 42
Secétaire général : jean-philippe.setbon@doubs.gouv.fr
Chef de service immigation et intégration : marie-france.barraux@doubs.gouv.fr
Fax : 03 81 25 11 42
Bureau des nationalités : dominique.jon@doubs.gouv.f

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents